mercredi 8 novembre 2017

Les Réactions Négatives avec les Cristaux Magiques


De Patti Wigington
Traduction et adaptation de Delphine Serpentine



De nombreux païens et d’autres encore dans la communauté métaphysique utilisent des cristaux et des pierres précieuses dans leurs pratiques magiques et spirituelles. La liste des pierres que vous pouvez utiliser est pratiquement sans fin pour toutes sortes de besoins et beaucoup de ces pierres nous font nous sentir bien. Elles nous offrent du calme, de la tranquillité, du repos, de l’énergie positive, etc.
Mais est-il possible pour nous d’avoir une réaction négative à un cristal ou une pierre précieuse ?

Car cette question surgit occasionnellement, nous avons décidé d’interroger quelques personnes de la communauté métaphysique sur leurs expériences avec les cristaux et les pierres précieuses.
Bien qu’en général, cela n’est pas commun et arrive rarement, quelques personnes ont eu, une fois, une réaction négative avec une pierre spécifique.

Marla est une pratiquante Reiki de l’Indiana. Elle dit : «  J’utilise les pierres dans beaucoup de travaux énergétiques, mais pour moi, je ne peux me saisir d’une hématite. Je la touche et elle se brise, là dans ma main. J’ai appris à utiliser d’autres pierres de protection à la place, car je ne peux pas travailler avec elle. ».
« L’ambre me rend nerveuse », raconte Sorcha, une païenne celtisante de l’Ohio. « C’est une résine, non une pierre, mais je ne peux ni en porter ni en tenir une. Je peux réellement sentir ma peau picoter et mon cœur s’emballer lorsque je tiens une. Je ne l’ai jamais aimé et, de plus, je n’ai même pas réessayer de l’utiliser »

Kelvin est un prêtre wiccan de Floride : «  Le quartz lithium. A chaque fois, je suis sérieusement agité. Je sens presque comme un combat ou une réponse vive, pour aucune raison. La dernière fois que je fus proche d’un quartz lithium (sur le collier que portait mon partenaire à je pensais que j’allais tomber ou vomir ou les deux en même temps. C’était horrible. »


Mais qu’arrive-t-il donc ? Il y a deux théories. L’une est que les pierres elles-mêmes n’émettent ni onde positive, ni onde négative. Ce sont justes les vibrations énergétiques de notre corps qui ne correspondraient pas avec une pierre à un moment donné.
L’autre théorie est que si les pierres ont des vibrations énergétiques positives ou négatives, si le champ énergétique d’une personne est le même plutôt que son opposé, les deux se repousseraient, comme des aimants. Comme beaucoup d’autres questions dans la communauté métaphysique, et particulièrement celles liées aux travaux énergétiques, il n’y a pas de réponse claire à ce sujet pour le moment.


 Si vous avez eu une réaction de rejet avec un cristal ou une pierre précieuse, il y a deux choses que vous pouvez faire. La première, la plus évidente, est simplement ne plus porter ou utiliser cette pierre, et utiliser une autre qui aura des propriétés similaires.
L’autre option, et cela requiert un peu de travail de votre part, est d’entraîner cotre corps et le cristal à travailler ensemble. Tenir la pierre un court instant chaque jour, laisser votre corps et la pierre s’habituer à leurs vibrations respectives. Cela peut être désagréable durant un temps, mais quelques personnes ont eu du succès avec cette méthode.

Pour finir, une autre astuce est d’essayer de trouver un cristal qui équilibre l’équilibre de celui qui vous pose problème. Si une pierre vous perturbe et vous affaiblit, essayez de la combiner avec une qui détend ou contre l’anxiété comme l’angélite, le lapis-lazuli, le quartz rose, et l’améthyste qui sont utiles pour réduire le stress, équilibrer les chakras et vous ramener à la normale.

jeudi 24 août 2017

Qu’est-ce que la Souveraineté de Corps ? Par Sydney Bell



Traduction et adaptation par Serpentine

Sydney est membre de la Sisterhood of Avalon depuis 2006  et participe en tant que Matrone des Communications au Conseil de Neuf. Travailleuse sociale, Sydney est aussi conseillère et coach en Image de Soi. A travers sa pratique, Embracing the Body Divine, elle travaille les personnes qui désirent développer une relation plus positive avec leur corps et revendiquer leur Souveraineté de Corps.

Pour en savoir plus sur le travail de Sydney, visitez son site  http://www.sydneybell.ca/

Artiste : Holly Sierra

Je décris mon travail comme étant un soutien pour les femmes revendiquant la Souveraineté du Corps. Vous pourriez simplement dire que je travaille avec les gens pour les aider  développer une meilleure image d’eux-mêmes et vous n’auriez pas tort, car cela en fait partie très certainement. Avec les années, j’ai utilisé le terme «  Souveraineté de Corps » car je sentais que cela parlait mieux de l’amplitude de ce travail et de la nature radicale de la pression culturelle placée dans la répugnance du corps. En fait «  la Souveraineté de Corps » parle d’une relation positive et paisible avec votre corps. Le thème de « souveraineté » donne une opportunité de s’arrêter pour aller un peu plus en profondeur.

Nous commençons par nous demander ce que « souveraineté » signifie. Ma compréhension de la souveraineté a pris forme durant ma période avec la Sisterhood  of Avalon en revendiquant notre souveraineté dans le Cycle de Guérison. Jhenah Telyndru, la fondatrice de la Sisterhood of Avalon, Morgen et auteur d’Avalon Within, décrit la souveraineté comme une « auto-détermination pleinement consciente, le sens de ce que nous sommes – d’où nous venons et où nous allons. ». Quand je pense à la Souveraineté de Corps, j’ai construit donc sur cette idée, se connaître et  se comprendre soi-même et nos propres actions pour être bien dans sa peau et mener une vie qui incarne cette pleine conscience de soi et la prise en charge de la façon dont nous vivons notre relation à notre corps, devenir responsable sur la façon dont notre corps est en relation avec le monde.

Bien, à quoi cela ressemble-t-il au quotidien ? Je vois le Corps de Souveraineté s’exprimer par une
pleine conscience, de la compassion et du discernement.  Commençons en pleine conscience : Le Corps
de Souveraineté est réalisé lorsque nous nous efforçons de vivre en accord avec la réalité physique de 
notre corps, nous lui prêtons de l’attention et répondons à ses signaux, tels qu’aller dormir, quand et 
quoi manger, quel mouvement nous met en joie. Laissez-vous aller à la compassion, nous tentons de 
voir notre corps comme un « projet » ou un aspect qui a besoin d’être perfectionné, de percevoir la 
perfection inhérente du corps et la divinité là, telles qu’elles sont. Au tour du discernement. Examinons 
cela : Quand je vis une vie souveraine du corps, il s'agit de la pensée critique, de revendiquer notre 
espace dans le monde et de rejeter la honte du corps. Je célèbre la diversité du corps et je refuse de me 
sentir mal si notre corps n'est pas conforme à un idéal irréaliste.
Quel est l’important du Corps de Souveraineté dans nos vies et dans notre quête plus large de la Souveraineté ? Je crois que se reconnecter avec notre corps et faire la paix avec est un élément vital à notre croissance personnelle car beaucoup d’entre nous se retiennent de faire ce que nous voulons vraiment. Nous pensons souvent que la vie que nous voulons peut être à nous seulement si nous sommes capables de contrôler et de façonner notre corps. Ce qui peut nous garder dans le circuit régime/ honte du corps pour toujours.Revendiquer la Souveraineté du Corps nous libère des croyances limitatives sur ce que nous devons sembler être pour être en bonne santé et heureux. Le Corps de Souveraineté nous offre un espace alternatif où le corps est la maison – un endroit de paix  servant de fondation de laquelle nous pouvons partir et aller plus loin dans notre travail

dimanche 29 janvier 2017

Divination avec les pierres



De Patti Wiginton, About.com, 02/04 / 2016
Traduction et adaptation de Delphine Serpentine

Image : ranplett/E+/Getty Images
La lithomancie est la pratique de la divination par les pierres. Dans de nombreuses cultures, le fait de jeter les pierres était assez commun, comme lire son horoscope dans le journal. Cependant, parce que nos anciens ne nous ont pas laissé beaucoup d’informations sur la lecture des pierres, de nombreux aspects de cette pratique ont été perdus pour toujours
Il est généralement cru par les érudits que les formes premières de lithomancie comprenaient des pierres polies puis gravées de symboles, peut-être ce furent les précurseurs des pierres runiques que nous pouvons avoir dans certaines religions scandinaves. Dans les formes modernes de lithomancie, les pierres sont assignées par des symboles reliés aux planètes, mais également à des aspects liés à des faits personnels comme la chance, l’amour, le bonheur etc …

Dans son Guide to Gemstone Sorcery: Using Stones for Spells, Amulets, Rituals and Divination, l’auteur Gerina Dunwitch écrit : « Pour un maximum d’efficacité, les pierres utilisées pour la lecture doivent être jetées durant une configuration astrologique  favorable et en les utilisant comme des puissances intuitives qui nous guide. ».

En créant un jeu de pierres avec des symboles significatifs à vos yeux, vous pouvez réaliser votre propre outil divinatoire pour être guidé et inspiré. Les instructions ci-dessous sont destinées à un jeu simple de 13 pierres. Vous pouvez changer ce que bon vous semble afin de le rendre plus lisible pour vous, ou bien ajouter ou enlever les symboles que vous souhaitez. C’est votre jeu, personnalisez selon votre volonté.
Vous aurez besoin de :
  • Treize pierres de forme et de taille similaires
  • De peinture
  • Un carré de tissu
Nous attribuons à chaque pierre un des symboles suivants :
1.      Le Soleil – puissance, énergie, vie
2.      La Lune –inspiration, psychisme, capacité, intuition
3.      Saturne – longévité, protection, purification
4.      Vénus – amour, fidélité, bonheur
5.      Mercure – intelligence, amélioration personnelle, surmonter les mauvaises habitudes
6.      Mars – courage, magie défensive, bataille, conflit
7.      Jupiter – argent, justice, prospérité
8.      Terre – sécurité du foyer, famille, amis
9.      Air - Vœux, espoirs, rêves et inspiration.
10.  Feu – passion, puissance de la volonté, influences extérieures
11.  Eau – compassion, réconciliation, guérison et nettoyage
12.  Esprit – les besoins du Soi, communication avec le Divin
13.  L’Univers – notre place dans le grand motif à un niveau cosmique.

Marquez un symbole sur chaque pierre afin d’indiquer ce qu’elle représentera pour vous. Vous pouvez utiliser les symboles astrologiques pour les pierres planétaires et d’autres symboles pour les quatre éléments.
Mettez les pierres dans un tissu et nouez-le de façon à former un sac. Pour interpréter les messages des pierres, la manière la plus simple est de tirer trois pierres au hasard. Placez-les face à vous et observez le message qu’elles donnent. Certains préfèrent utiliser une planche marquée comme une planche spirite ou même un ouija. Les pierres sont ensuite jetées sur la planche, les significations sont déterminées non seulement par l’endroit où elles sont tombées mais aussi par la proximité avec d’autres pierres. Pour les débutants, il sera plus simple de tirer les pierres d’un sac.

Tout comme la lecture du Tarot, et d’autres formes de divination, une bonne part de la lithomancie est intuitive plutôt que spécifique. Utilisez les pierres comme des outils de méditation et concentrez-vous sur elles pour qu’elles vous guident. Et plus vous deviendrez familier avec vos pierres, leurs significations, meilleur vous deviendrez pour interpréter leurs messages.
Pour des méthodes plus complexes sur la création de pierres et des explications détaillées sur les méthodes d’interprétation, regardez ce site : Gary Wimmer's Lithomancy Website.

Cérémonie de Croning : Célébrer la Sagesse des Femmes



Article de Patti Wigington, about.com, le 10 mai 2016
Traduction et adaptation de Delphine Serpentine

Photographie de Kerstin Grunling

Célébrer le changement

Durant longtemps, "crone" fut une insulte. Un terme qui désigne une vieille femme ridée et bossue, évitée et mal aimée. Les femmes qui atteignaient un âge avancé étaient  rejetées comme des vieilles inutiles et rien n’existait pour célébrer cela. Heureusement, les temps changent et de plus en plus de femmes accueillent cet aspect dans leurs vies. Nous passons de nombreuses années sous le masque de la Vierge, suivi ensuite d’une vingtaine d’année en tant que Mère pour la plupart d’entre nous. Pourquoi ne pas célébrer cette phase de la vie ?

Féminine à tout âge

Beaucoup de femmes de cinquante, soixante et soixante-dix ans renoncent aux pièges de la « fausse jeunesse » qui fait partie de la société depuis ces dernières décennies. Il n’est pas rare de voir une femme mature parée de sa glorieuse chevelure argentée, alors qu’il y a dix ans elles auraient dépensé une petite fortune pour cacher leurs cheveux gris. Des femmes âgées sortent avec des hommes plus jeunes – après tout nous vivons plus longtemps qu’eux – et elles ont des agendas emplis d’activités sociales.
Les femmes d’aujourd’hui sont bien plus volontaires pour vivre leur sexualité et la féminité avec 
les années, il n’y pas si longtemps, a été considérée comme le temps de l’asséchement, faute d’une 
meilleure expression. Nous sommes finalement capables de reprendre la notion qu’avec l’âge vient 
la sagesse, et nous accueillons la puissance de notre propre énergie. Nous vivons plus longtemps, 
nous sommes indépendantes et nous voulons partager nos connaissances et expériences avec les 
autres. Nous sommes intelligentes et confiantes, et c’est sexy. 
 
Revendiquer le nom de Crone

Dans les cultures premières, l’Aînée était considérée comme une sage. Elle était une guérisseuse, une enseignante, celle qui transmettait la connaissance. Médiatrice lors des disputes, elle influençait les chefs tribaux, elle prenait soin des mourants jusqu’à leurs derniers souffles. Pour de nombreuses wiccanes et celles d’autres religions païennes atteindre le statut de Crone est une étape majeure. Ces femmes revendiquent le nom de Crone de façon positive et le perçoivent comme un moment de joie pour accueillir le statut d’aînée au sein de la communauté.

Se réjouir de notre propre Sagesse 

 
Photographie de Lunaesque
Chaque femme peut avoir sa cérémonie de Croning, bien que traditionnellement il soit choisi d’attendre au moins la cinquantaine. Cela en partie à cause des changements physiques, mais aussi parce que cinq décennies d’apprentissage ne s’inventent pas ! Dans certaines traditions wiccanes, il est recommandé d’attendre l’après ménopause pour devenir une Crone. Cependant, quelques femmes, dans leur trentaine n’ont plus leurs menstruations, alors que certaines soixantaines les ont encore, ainsi le moment de la cérémonie dépendra des lignes de temps de votre chemin personnel.
Une cérémonie de Croning peut être mené par une Grande Prêtresse, mais également par de femmes ayant déjà atteint la position de Crone. La cérémonie elle-même est réalisée par une cercle féminin, un esbat ou un sabbat lors d’un rassemblement de coven.  Il n’y pas de règle sur la façon de conduire la cérémonie, mais de nombreuses femmes ayant atteint le titre de Crone apprécient qu’il y soit inclus quelques-uns des éléments suivants :

  •           Un bain rituel ou un nettoyage préalable
  •          Des chants
  •           Une méditation guidée honorant l’archétype de la Femme Sage
  •           Des symboles de l’initiation : un bâton, une guirlande ou une couronne
  •           Des percussions, de la musique ou de la poésie célébrant la féminité
  •           Un autel avec des photos des femmes et des amis qui vous ont habilitée
  •           Un repas de célébration
  •           Un symbole du passage à la Crone – passer un voile ou un tunnel, franchir un carrefour cérémoniel
  •           Un échange de cadeaux ou de bénédiction ( un panier de Crone plein de chocolat et d’infusion est courant)


Certaines femmes choisissent de prendre un nouveau nom lors de leur Croning, ce n’est pas obligatoire mais nous prenons de nouveaux noms pour les autres étapes de nos vies, si vous sentez que c’est juste, faite-le. Votre nom de Crone peut ne regarder que vous, ou partagez-le avec vos amis ou déclarez-le au monde.

Franchir le carrefour vers l’âge de ma Crone peut être un événement majeur dans votre vie de femme. C’est la célébration de tout ce que vous avez appris, et de tout ce que vous apprendrez dans le futur. Pour beaucoup de femmes, c’est le moment de passer de nouveaux engagements, de faire des vœux. Si vous n’avez jamais d’intérêt à prendre une position de leader dans les aspects de votre vie, maintenant est le moment de le faire. Ce troisième cycle de votre vie est celui dans lequel vous devenez une Aînée, et vous rejoignez un groupe spécial. Vous avez un temps de vie et d’accomplissement derrière vous et des décennies encore devant vous. Le mot Crone est désormais un mot de pouvoir pour vous. Célébrez-le. Vous l’avez mérité.